Avec l’arrivée de l’automne, les températures baissent et la nature se pare de magnifiques couleurs orangées. Un paysage splendide prend vie dans nos jardins et forêts, après les fructueuses récoltes du potager de l’été, il est grand temps de préparer son jardin à l’hiver.

Les grands travaux du jardin en automne

Aérer votre jardin : enlever les feuilles

Avec l’arrivée de l’automne, les feuilles commencent à parer le sol, il est important de les enlever au fur et à mesure. Les feuilles au sol captent l’humidité de l’air ambiant et favorise la prolifération des maladies pour vos végétaux. Vous pouvez investir dans un aspirateur souffleur à feuille, cet équipement porté en bandoulière vous évite les flexions et les torsions du dos. Simple vous pourrez ainsi aspirer régulièrement les tas de feuilles amassées au pied des arbres et sous les haies. Ne jetez pas vos feuilles, la nature est un éternel recommencement, privilégiez la mise au compost. Une fois désintégrées, elles seront un engrais naturel idéal pour votre potager ou pour pailler vos massifs.

Tailler vos haies

Une fois l’été passé, le besoin de se cacher derrière les haies pour garder de l’intimité se fait désuet. Il est grand temps de tailler vos haies pour éviter qu’elles envahissent votre jardin. Pour cela rien de plus simple, vous pouvez faire appel aux services d’un paysagiste ou investir dans une taille haie thermique ou électrique. Faites attention avec la taille haie, à toujours bien positionner votre corps pour éviter les accidents de coupure. Si votre taille haie a été au repos tout l’été, vérifier avant tout l’affutage de ses lames avant de vous lancer dans la besogne. Profiter de cette période automnale pour le faire, car la collecte des déchets verts se termine vers la fin novembre.

Élaguer vos arbres

Avec l’apparition des feuilles jaunes, vos arbres vous indiquent qu’il rapatrie ces forces vitales, vous pouvez donc opter pour une coupe. Contrairement à la taille des haies, l’élagage nécessite un matériel professionnel et en fonction de la hauteur de vos arbres peut être plus ou moins aisé. Nous vous conseillons d’opter pour une prestation avec un professionnel qui sera réalisé une coupe propre en prenant en compte un ensemble de paramètres tels que l’environnement, les animaux, la nature de l’arbre. J’ai eu l’occasion de faire appel à la société riffet-elagage basée à Chartres pour l’élagage de mes deux soles pleureurs gigantesques qui devenaient extrêmement invasif dans le jardin. L’élagage devient un impératif quand la croissance de l’arbre devient dangereuse pour les habitations et le confort des voisins.

Soigner votre pelouse

Après les dures sécheresses de l’été, le gazon commence retrouver ses jolies couleurs vertes. Pour le garder en pleine santé, il est impératif de le débarrasser de toutes les feuilles mortes pour le faire profiter de la lumière afin d’améliorer sa photosynthèse. N’hésitez pas à scarifier votre gazon en enlevant la mousse pour aérer votre pelouse.

Vous pourrez envisager une dernière tonte vers la fin du mois d’octobre. Si celui-ci possède des trous épars à divers endroits, profiter pour engazonner ces parcelles. 

Anticiper le gel et les périodes de grands froids

Toutes les plantes ne possèdent pas la même résistance au gel. Certaines sont beaucoup plus thermosensibles que d’autres, il convient donc de les protéger des températures glaciaires. Pour se faire, vous pouvez opter pour un voile d’hivernage, celui n’empêche pas la respiration de la plante, mais la protège du froid par la rétention de sa propre chaleur. Côté massif et potager, n’hésitez pas à pailler avec une bonne épaisseur, pour créer un cocon protecteur des effets de la glace. Et pour les plantations les plus fragiles, rien de tel que de se lancer dans l’investissement d’une serre ou d’un jardin d’hiver intérieur à votre maison.

Aménager et moduler votre terrain

Vous avez peut-être eu la chance d’avoir de nouvelles espèces venues s’implanter de façon spontanée dans votre jardin. Malheureusement, celles-ci ont choisi une place aléatoire dans votre jardin. C’est le moment de les déplacer en conservant les racines et la motte pour favoriser la repousse. Dans le cadre d’un arbre fruitier devenu trop grand pour son emplacement, vous pouvez aussi le migrer vers un endroit plus favorable à son développement.

Planter vos arbres

L’automne est le bon moment pour les aménagements paysagers. Nos aïeux prenaient effectivement très au sérieux cette période pour réaliser leurs plantations. Un vieux dicton stipule qu’à la sainte Catherine ” tout prend racine”. C’est donc le moment idéal pour étoffer et agrandir le verger.

Planter vos bulbes pour les massifs

Envie de bénéficier d’un explosion de couleur printanière, c’est le moment de travailler votre massif en plantant les bulbes.  Côté profondeur, il vous faudra creuser deux fois la taille de votre bulbe pour le protéger de l’hiver. Côté fleurs, vous pourrez opter pour des jacinthes, des crocus, et autres fleurs colorés. N’oubliez pas de bien désherber les massifs et d’enlever les végétaux morts.

Profiter des trésors naturels de la nature

L’écosystème dans la nature repose sur un fragile équilibre. L’abus des engrais chimiques et autres substances toxiques met à mal un bon nombre d’espèces et vient polluer les sols. Nos ancêtres cultiver sans tous ces produits et savaient respecter les trésors offerts par dame nature. Dans votre jardin, pour limiter les invasions des pucerons, chenilles qui dévastent le potager, rien de tel que d’avoir ne recours à leurs ennemis. Pour cela, investissez dans des nichoirs à oiseaux et des hôtels à insectes pour venir trouver un équilibre parfait dans la biodiversité. Contre les pucerons, la coccinelle possède des talents incontestables pour débarrasser les rosiers de l’invasion du parasite.

Vous l’aurez bel et bien compris, avec l’arrivée de l’automne pas le temps de chômé, forte heureusement, la période offre encore de magnifiques journées ensoleillées qui vous permettent de profiter pleinement des derniers bienfaits du soleil. Côté potager, l’automne sera vous offrir ses magnifiques poires et sa palette de courges, mais aussi ses légumes de terre tels que la betterave et le brocoli.

Vous connaissez maintenant tout sur les travaux de l’automne, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bon courage.